Le Capharnaüm du Duc

Un peu de tout, un peu de rien. Cela dépend de mon humeur.

19 avril 1995 : Attentat d’Oklahoma City.
Le 19 avril 1995, à 9h02, un camion, contenant plus de 2 200 kg d’explosifs, garé du côté nord du bâtiment fédéral Alfred P. Murrah dans le centre-ville d’Oklahoma City détone.
Cet attentat, l’oeuvre d’un certain Timothy McVeigh, fit 168 morts et plus de 680 blessés.
Le bâtiment Alfred P. Murrah deux jours après l’attentat.

19 avril 1995 : Attentat d’Oklahoma City.

Le 19 avril 1995, à 9h02, un camion, contenant plus de 2 200 kg d’explosifs, garé du côté nord du bâtiment fédéral Alfred P. Murrah dans le centre-ville d’Oklahoma City détone.
Cet attentat, l’oeuvre d’un certain Timothy McVeigh, fit 168 morts et plus de 680 blessés.

Le bâtiment Alfred P. Murrah deux jours après l’attentat.

19 avril 1987 : Les Simpson font leurs débuts dans le Tracey Ullman Show.

19 avril 1987 : Les Simpson font leurs débuts dans le Tracey Ullman Show.

19 avril 1971 : L’URSS lance la première station spatiale, Saliout 1.

19 avril 1971 : L’URSS lance la première station spatiale, Saliout 1.

19 avril 1943 : Le ghetto juif de Varsovie se soulève.
En janvier 1943, les autorités allemandes décident de “liquider” le ghetto juif de Varsovie et, pour se faire, accélèrent les déportations.
Le 18 janvier, l’Union militaire juive et l’Organisation juive de combat s’opposent par la force à ces opérations. Après 4 jours de combats, les déportations cessent.
Mais ceci n’est qu’un répit.
Le 19 avril, à la veille de Pessa’h, les forces de polices et les SS entrent dans le ghetto afin de reprendre les déportations. Mais la résistance juive réussit à s’opposer fermement aux troupes allemandes. Les autorités SS qui prévoyaient la destruction du ghetto en 3 jours est prise au dépourvu.
La résistance juive, aidée de l’armée intérieure polonaise, réussit à contrarier le plan allemand durant 4 semaines. Malheureusement, c’est une guerre perdue d’avance…
A la fin mai 1943, le ghetto est totalement détruit. Les survivants aux combats sont déportés. Quelques-uns réussirent à s’échapper et continuèrent le combat au sein de la résistance polonaise.
Arie Wilner, soldat de la ŻOB, a résumé ce combat en ces termes : « Nous ne voulons pas sauver notre vie. Personne ne sortira vivant d’ici. Nous voulons sauver la dignité humaine ».
Photo extraite du « rapport Stroop », adressée en mai 1943 à Heinrich Himmler. La légende originale en allemand est « Forcés hors de leurs caves ».

19 avril 1943 : Le ghetto juif de Varsovie se soulève.

En janvier 1943, les autorités allemandes décident de “liquider” le ghetto juif de Varsovie et, pour se faire, accélèrent les déportations.
Le 18 janvier, l’Union militaire juive et l’Organisation juive de combat s’opposent par la force à ces opérations. Après 4 jours de combats, les déportations cessent.
Mais ceci n’est qu’un répit.

Le 19 avril, à la veille de Pessa’h, les forces de polices et les SS entrent dans le ghetto afin de reprendre les déportations. Mais la résistance juive réussit à s’opposer fermement aux troupes allemandes. Les autorités SS qui prévoyaient la destruction du ghetto en 3 jours est prise au dépourvu.
La résistance juive, aidée de l’armée intérieure polonaise, réussit à contrarier le plan allemand durant 4 semaines. Malheureusement, c’est une guerre perdue d’avance…
A la fin mai 1943, le ghetto est totalement détruit. Les survivants aux combats sont déportés. Quelques-uns réussirent à s’échapper et continuèrent le combat au sein de la résistance polonaise.

Arie Wilner, soldat de la ŻOB, a résumé ce combat en ces termes : « Nous ne voulons pas sauver notre vie. Personne ne sortira vivant d’ici. Nous voulons sauver la dignité humaine ».

Photo extraite du « rapport Stroop », adressée en mai 1943 à Heinrich Himmler. La légende originale en allemand est « Forcés hors de leurs caves ».

LE PREMIER BAISER DE L’AMOUR par Lord Byron

Ἁ βάρβιτος δὲ χορδαῖς
Ἔρωτα μοῦνον ἠχεῖ.
Anacreon.

Arrière les fictions de vos romans imbéciles, ces trames de mensonges tissues par la Folie ! Donnez-moi le doux rayon d’un regard qui vient du cœur, ou le transport que l’on éprouve au premier baiser de l’amour.

Rimeurs, qui ne brûlez que du feu de l’imagination, dont les passions pastorales sont faites pour le bocage, de quelle heureuse source d’inspiration couleraient vos sonnets, si vous aviez savouré le premier baiser de l’amour !

Si Apollon vous refuse son aide, si les neuf sœurs paraissent vouloir s’éloigner de vous, ne les invoquez plus, dites adieu a la muse, et essayez de l’effet que produira le premier baiser de l’amour.

Je vous hais, froides compositions de l’art. Dussent les prudes me condamner et les bigots me désapprouver, je recherche les inspirations d’un cœur qui bat de volupté au premier baiser de l’amour.

Vos bergers, vos moutons, tous ces sujets fantastiques peuvent amuser parfois, mais ne pourront jamais émouvoir. L’Arcadie n’est, après tout, qu’un pays de fictions ; que sont ces visions-la, comparées au premier baiser de l’amour ?

Oh ! ne dites pas que l’homme, depuis sa naissance, depuis Adam jusqu’à nos jours, a été soumis a la loi du malheur ; il y a encore sur la terre quelque chose du paradis, et l’Eden revit dans le premier baiser de l’amour.

Quand l’âge aura glacé notre sang, quand nos plaisirs auront disparu, — car les années pour s’enfuir ont les ailes de la colombe — le souvenir le plus cher et qui survivra a tous les autres, celui que notre mémoire aimera le plus a se rappeler, c’est le premier baiser de l’amour.

19 avril 1824 : Décès du poète britannique Lord Byron en Grèce.
Lord Byron en tenue albanaise, par Thomas Phillips (1835).

19 avril 1824 : Décès du poète britannique Lord Byron en Grèce.

Lord Byron en tenue albanaise, par Thomas Phillips (1835).

19 avril 1809 : Victoire française à la bataille de Teugen-Hausen.

Le 10 avril 1809, une armée autrichienne pénètre en Bavière et une autre traverse les frontières italiennes. C’est le début de la guerre de la Cinquième Coalition.
Les autorités autrichiennes profitèrent que Napoléon et la Grande Armée furent engagés en Espagne pour lancer ces offensives.

Pris par surprise, les Français et les Bavarois subirent revers sur revers. Dans la confusion qui suivit l’avancée autrichienne, le IIIe Corps du maréchal Davout se retrouva isolé.
Voyant la situation précaire de Davout, l’archiduc Charles saisit l’opportunité de détruire l’armée française et se prépare à l’attaque.

Le 19 avril, le IIIe corps du feld-maréchal Friedrich von Hohenzollern-Hechingen affronte l’armée de Davout près du village de Teugn. Sans renfort de l’archiduc Charles, l’armée autrichienne se fait repousser par un des corps d’élite de Napoléon.
Les Français, vainqueurs, peuvent désormais allait rejoindre Napoléon et ses alliés bavarois et wurtenbergeois à Abensberg.

19 avril 1775 : Batailles de Lexington et Concord.
Début du conflit armé entre la Grande-Bretagne et les Treize Colonies
Gravure de la bataille de Lexington (1885).

19 avril 1775 : Batailles de Lexington et Concord.
Début du conflit armé entre la Grande-Bretagne et les Treize Colonies

Gravure de la bataille de Lexington (1885).

19 avril 1770 : L’archiduchesse Marie Antoinette épouse par procuration le Dauphin, le futur Louis XVI.
L’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche, par Joseph Ducreux (1769).

19 avril 1770 : L’archiduchesse Marie Antoinette épouse par procuration le Dauphin, le futur Louis XVI.

L’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche, par Joseph Ducreux (1769).

19 avril 1713 : L’empereur Charles VI émet la Pragmatique Sanction, un édit servant à régler sa succession.

En 1711, l’empereur Joseph Ier décède sans avoir d’héritier mâle direct. C’est donc son frère Charles, roi d’Espagne, qui lui succède.
Mais malheureusement le même problème se pose. Marié depuis plus de 3 ans, Charles VI n’a pas toujours pas d’héritier mâle et craint que, comme son frère, il n’enfante que des filles.

En 1703, Léopold Ier, père de Joseph et Charles, en homme prudent, avait pris des dispositions quant à sa succession et celle de ses fils si des problèmes se posaient. Ainsi à sa mort, Joseph hériterait de la couronne impériale. Si Joseph venait à mourir, la couronne ira à Charles. Et dans le cas où Charles n’aurait pas d’héritier mâle, l’héritage habsbourgeois ira alors aux filles de Joseph.

Charles VI, ayant échoué à s’emparer du trône espagnole suite à la guerre de succession d’Espagne, ne peut accepter ce règlement et rédige donc une Pragmatique Sanction qui établit qu’à défaut d’héritiers mâles, la succession reviendrait d’abord aux filles du dernier empereur régnant, c’est à dire les siennes.

En 1716 Charles VI a un fils. La question de sa succession semble donc régler. Mais celui-ci meurt au berceau.
En mai 1717, l’impératrice donne naissance à une fille, Marie-Thérèse. En 1718 et 1724, deux autres filles voient le jour.
En octobre 1740, Charles VI s’éteint. Sa fille, Marie-Thérèse, lui succède.

bonjour les poulets